L’emballage alimentaire  est un élément incontournable pour les professionnels des métiers de bouche car il est un puissant outil de marketing. En effet, les consommateurs sont inconsciemment sensibles à l’image de marque, à la qualité et à la présentation de l’emballage. C’est un accessoire indispensable de la restauration rapide et des traiteurs de plats à emporter.

Avant le goût, c’est souvent le visuel qui est jugé. Le conditionnement et sa personnalisation sont donc importants. Mais en tant qu’article à usage unique, ces barquettes alimentaires peuvent être générateur de déchets à grande échelle. Et si les contenants pouvaient aussi passer au vert?

Contenant alimentaire dans la restauration

L’emballage alimentaire peut être utilisé comme outil marketing par les restaurateurs. En imprimant leur logo sur les serviettes, barquettes, verres ou autres contenants, ils contribuent à développer leur marque.  Un emballage de qualité est une garantie de donner une bonne impression au client. Et si en plus il est écolo, alors on a le combo gagnant.

Les grandes enseignes de la restauration rapide sont de grands consommateurs de ces packagings jetables. Barquette de frites, boîte à pizza, sac à sandwich ou gobelets en carton, toutes les tailles et tous les formats sont utilisés pour la vente à emporter des fast food. L’impact environnemental de cette consommation est effrayant. En passant à une gamme de produits écolo, ils font le choix d’une consommation plus responsable.

Les traiteurs ne font pas non plus exception. Que ce soit pour la livraison de plateau repas ou la préparation de buffet pour des événements privés comme des mariages, la transition au vert est nécessaire. Tous les professionnels de la restauration utilisent des produits d’emballage : pour pouvoir remettre au frais les denrées alimentaires qui n’ont pas été utilisé ou pour livrer leur préparation.

Passer au vert pour ces entreprises, c’est aussi éviter le gaspillage alimentaire. En effet, ils sont amenés à organiser des repas pour de grands événements (mariage ou baptême). En proposant une vaisselle jetable (incluant les divers contenants style barquettes alimentaires, verrines ou saladiers), ils laissent la possibilité aux organisateurs et leurs convives de repartir avec la nourriture dans un joli packaging alimentaire.

Les emballages écologiques : aussi efficace et design 

Pour répondre à des questions environnementales, l’emballage alimentaire existe désormais en version écologique et fait partie de la tendance restauration 2020. Bien que ce produit ne soit pas encore concerné par les obligations légales en matière de produit jetable. Les marques ont pris de l’avance et permettent aux entreprises d’aller progressivement vers le vert. Et en mettant en avant ces caractéristiques, les restaurateurs pourront attirer une nouvelle clientèle sensible à la question écologique.

Tout comme pour l’emballage alimentaire traditionnel, certaines caractéristiques sont attendues de sa version écologique :

  • Robustesse ;
  • Praticité et ergonomie ;
  • Résistant aussi bien au chaud qu’au froid ;
  • Design et personnalisable ;
  • Ne dégradant pas l’aliment à son contact.

Ces contenants alimentaires peuvent être biodégradable (en moins de six mois), compostable (en moins de trois mois) ou recyclable. Ils sont donc plus respectueux de l’environnement tout en gardant les caractéristiques des emballages que l’on connaissait.

À la fois design et personnalisable, ce nouveau packaging alimentaire n’a rien à envier à la traditionnelle boîte alimentaire en plastique.

Notons toutefois qu’il est important de connaître les caractéristiques des matériaux utilisés afin de pouvoir les utiliser à bon escient pour les bons aliments.

Des matériaux naturels pour respecter l’environnement

N’est pas produit écologique qui veut. Et dans cette classification naturelle, certains produits sont plus respectueux de l’environnement que d’autres. Parmi ces critères, on peut citer :

  • l’impact des matériaux (temps de décomposition) ;
  • la consommation d’électricité pour sa fabrication ;
  • l’utilisation d’eau nécessaire pour son lavage ;

Le verre est le matériau le plus sûr car il ne présente aucun risque d’un point de vue sanitaire et environnemental. Inerte, inodore, imperméable c’est le matériau recyclable à 100%. La consigne de bouteilles est également une façon simple de remettre le récipient dans le circuit. 

Le carton ou le papier qui est utilisé comme contenant de pizzas, de pâtisseries, de chocolats. Il est recyclable mais pose le problème de l’empreinte carbone élevée dans son process de fabrication, bien qu’il soit recyclable et compostable.

La fibre de canne ou bagasse est le résidu fibreux de la canne à sucre passée par un moulin pour en extraire le sucre. Biodégradable, il est dur mais léger. Imperméable, il convient aux liquides, on le retrouve sous forme de récipients à sauce, emballage pour hamburger.

Le bambou est à la fois biodégradable et compostable, le bambou est souple et flexible, solide et léger ce qui permet une grande variété de formes comme les gobelets, les plateaux repas etc.